Version imprimable de cet article Version imprimable
Journal N° 01/2143 - 10 mots de la Francophonie 2009

C’est un monsieur qui regarde ce qu’il va apprendre dans le futur

Centre Paris Lecture / BCD 13 rue Fagon (75013)

Strict Standards: date(): It is not safe to rely on the system's timezone settings. You are *required* to use the date.timezone setting or the date_default_timezone_set() function. In case you used any of those methods and you are still getting this warning, you most likely misspelled the timezone identifier. We selected 'Europe/Berlin' for 'CEST/2.0/DST' instead in /homepages/46/d187578456/htdocs/parmentier/ecrire/public/parametrer.php on line 103

Strict Standards: date(): It is not safe to rely on the system's timezone settings. You are *required* to use the date.timezone setting or the date_default_timezone_set() function. In case you used any of those methods and you are still getting this warning, you most likely misspelled the timezone identifier. We selected 'Europe/Berlin' for 'CEST/2.0/DST' instead in /homepages/46/d187578456/htdocs/parmentier/ecrire/public/parametrer.php on line 108

Journal réalisé à partir des réflexions des enfants :
Landu, Laila, Pierre, Mounia, Chloé, Garance, Mila, Lucie, Sano A., Elsa, Capucine, Lea, Lounès-G, Logan, Hanya, Corentin, Lounes, Morgane, Christine, Morgane, Aurélie, Céline, Raveena.

Cliquer sur l’icone 2f pour agrandir

 Qu’est-ce que l’opération cervelles fraîches à la BCD ?

On va apprendre des choses, ça va nous aider dans notre travail dans l’école. (Mounia)

C’est le Centre Paris-Lecture qui va nous aider pour apprendre et comprendre sur un thème.
(Capucine A.)

On va nous demander ce que l’on pense. (Elsa)

C’estposer des questions et répondre avec le Centre Paris Lecture pour avoir une cervelle plus claire. (Garance)

Opération Cervelles Fraîches c’est de mettre de la glace sur notre tête pour la rendre fraîche. (?)

JPEG - 82.7 ko

C’est de prendre une bassine avec de l’eau du Pôle Nord et de tremper nos têtes dedans. (Pierre)

C’est soustraire des choses fausses de nos têtes et de les remplacer par les bonnes en recherchons dans les livres et écrire. (Mila, Mounia)

 Qu’est-ce qu’une cervelle fraîche ?

C’est quelqu’un qui a une cervelle intelligente. (Mounia)

C’est une cervelle qui n’a encore rien dedans parce qu’elle est toute fraîche, elle est vierge. C’est-à-dire qu’elle est vide. (Lucie)

C’est une cervelle qui est plus jeune. Si elle est moins fraîche elle est pourrie. (Landu)

C’est une cervelle qui a beaucoup de choses à raconter. (Laïla)

C’est quelqu’un qui a plein de choses dans la tête et qui sait additionner. (Chloé)

C’est une cervelle toute neuve plus petite et après qui va se remplir en fonction de l’âge. (Garance)

C’est une cervelle qui est en train d’apprendre. (Sang A.)

C’est quelqu’un qui vient de naître alors sa cervelle est fraîche, après la personne va apprendre des choses et elle devient vieille. (Léa)

Vous allez mettre de la glace sur la tête pour qu’on ait une cervelle plus fraîche. (Landu)

JPEG - 117.8 ko

On va poser des questions, faire des réponses avec d’autres centres comme ça notre cervelle va être plus claire. (Garance)

Une cervelle fraiche c’est une cervelle qui a été rafraîchie par des réponses aux questions qu’elle se posait. (Mila)

C’est une cervelle intelligente. (Georges)

Il y a de l’eau dedans. (Zoé)

Quand on meurt on a la cervelle fraîche. (Morgan)

C’est une expression qui a été inventée par ton patron. (Hanya)

C’est comme la crème fraîche, la chair fraîche. (Lounès GR., Georges)

JPEG - 147.3 ko

 Lecture de l’affiche...

C’est une pluie de mots. (Chloé)

L’affiche parle de demain. (Capucine)

Ça me fait penser à un monsieur qui veut apprendre des mots. (Elsa)

C’est un monsieur qui vient d’apprendre le mot demain grâce à ces jumelles.

C’est quelqu’un qui regarde dans sa cervelle tous les mots qu’il a appris.

C’est comme s’il regardait les mots qu’il va apprendre demain. (Landu)

C’est un monsieur qui regarde ce qu’il va apprendre dans le futur. (Garance)

C’est un mangeur de mots de demain. (Capucine)

Ça me fait penser à une exposition du 16 au 23 mars. Il voit qu’il est en train de fabriquer des mots pour demain. (Elsa)

C’est un monsieur qui voit des syllabes et qui va fabriquer des mots pour demain. (Elsa)

 Si je vous dis « demain »

C’est le futur, c’est ce qu’il va se passer plus tard. (Garance)

C’est deux mains. (Lucie)

C’est une nouvelle journée qui commence. (Elsa)

C’est une nouvelle date. (Chloé)

C’est mardi. (Lucie)

 Francophonie...

Être francophone c’est être français. (Pierre)

Parler la langue française dans un pays où l’on parle le français. (Mounia)

C’est l’ensemble des pays qui parlent tous français. (Landu)

C’est Franc (prénom) et Phonie (nom). (Elsa)

C’est la personne qui a créé le français. (Capucine)

Ensemble de personnes qui utilisent le franc comme monnaie principale. (Landu)

C’est un pays. (Hanya)

C’est une tour. (Logan)

C’est un libraire. (?)

 D’où viennent les mots ?

De l’alphabet, c’est fait avec les lettres. (Corentin)

De la cervelle. (Zoé)

Des livres. (Logan)

JPEG - 52.6 ko

C’est les arabes qui ont inventé les lettres car je l’ai lu dans un livre.
(Waël)

Le dictionnaire. (Aurélie)

De l’époque. (Lounès Gu.)

Ça vient d’une langue. (Georges)

JPEG - 139 ko

 A quoi servent les mots ?

A écrire des poèmes. (Corentin)

A faire des chansons. (Zoé)

A copier. (Logan)

A s’exprimer. (Morgan)

A lire et écrire. (Hanya)

A faire des phrases. (Céline)

A faire des dictées. (Morgan)

JPEG - 143.2 ko
Posté le 13 janvier 2009 par Christine GANDON, Farouk BALA